Le but de l'informatique

La semaine dernière, ma femme travaillait à communiquer avec le personnel d'une organisation de services par e-mail. Malheureusement pour elle et eux, leur informatique est gérée par des informaticiens draconiens. Cela est évident dans un certain nombre d'aspects de leur environnement, notamment le fait que plus de 50% du personnel de l'organisation n'utilise même pas leur système de messagerie , au lieu de cela, ils utilisent leurs propres comptes sur Gmail et Yahoo et bientôt.

Dans tous les cas, c'est un échec total.

Nous devons nous poser la question "Pourquoi?" Vous avez un aperçu de la raison dans le premier paragraphe: les personnes qui dirigent les systèmes, aussi bien intentionnées soient-elles, ne comprennent pas le but de l'informatique. Et vous?

Le but de l'informatique est d'améliorer la productivité de l'organisation, point final.

Tout ce que les organisations informatiques font doit être filtré à travers cette vérité, et les questions doivent être posées: cela améliore-t-il la productivité de l'organisation?

Une partie de ce processus, bien sûr, consiste à protéger les actifs produits. Mais, comme je l'ai mentionné à l'un de ces utilisateurs pauvres de cette organisation plus tôt cette semaine, "Il est plus facile de verrouiller des actifs dans un placard que de trouver comment les rendre disponibles pour une utilisation sûre et productive." Pourtant, il y a beaucoup trop de personnel de support informatique qui pensent que leur travail est de protéger les actifs, ils les enferment donc dans le placard.

Ne fais pas partie de ceux-là!

Les enfermer dans un placard n'a aucun sens commercial. C'est une échappatoire. Et cela alimente le fossé déjà difficile entre l'informatique et le reste de l'organisation. Il est temps de se concentrer sur l'objectif: faire une différence positive pour votre organisation.

Une façon d'y parvenir est de réfléchir aux frictions que la technologie introduit. Il devrait être sans friction pour chaque membre de faire le travail qu'il est là pour faire. S'ils font partie du personnel des RH, il devrait être facile d'accéder aux dossiers des RH, de les mettre à jour le cas échéant (y compris des contrôles automatisés des erreurs pour les aider), etc. S'ils ne font pas partie du personnel des RH, ils ne devraient ni voir ni se soucier de l'existence de ces dossiers RH.

Et ainsi de suite dans toute l'organisation.

Que faites-vous pour rendre la productivité sans friction? Si vous travaillez dans l'informatique, c'est votre objectif. Et vous pouvez le faire mieux que tout autre.