Verizon et MCI concluent leur fusion

Verizon Communications et MCI ont clôturé leur fusion vendredi, créant un opérateur avec une présence américaine massive dans les foyers et les entreprises ainsi qu'un important réseau de données mondial.

La fusion, convenue le 14 février dernier, faisait suite à une bataille à enjeux élevés pour MCI entre Verizon et un autre opérateur régional américain, Qwest Communications International. Parallèlement à l'acquisition d'AT&T par SBC Communications pour former le nouvel AT&T, une transaction conclue à la fin de l'année dernière, elle complète une vague de consolidation de l'industrie des télécommunications aux États-Unis. Verizon, basé à New York, conservera sa dénomination sociale et compte désormais environ 250 000 employés au service de clients dans 150 pays. La société fusionnée génère environ 90 milliards de dollars de revenus d'exploitation annuels consolidés.

L'équipe de direction de Verizon, dirigée par le président et chef de la direction (PDG) Ivan Seidenberg, et le conseil d'administration resteront inchangés, a déclaré la société. Michael Capellas, qui était président et chef de la direction de MCI, quitte l'entreprise maintenant que la fusion est terminée, a déclaré la société.

Les clients commerciaux et gouvernementaux de l'ancien MCI seront desservis par une nouvelle unité de Verizon, appelée Verizon Business. Le nouveau groupe absorbera également l'ancien groupe Verizon Enterprise Solutions. La nouvelle unité exploite un réseau IP mondial de plus de 100 000 miles et annoncera de nouveaux produits et services plus tard ce mois-ci. John Killian, ancien vice-président senior et directeur financier des activités de télécommunications nationales de Verizon, a été nommé président de la nouvelle unité.

Les autres principales unités commerciales de Verizon seront sa division des lignes fixes nationales et Verizon Wireless Inc.

Verizon paie un total de 8,5 milliards de dollars en espèces et en actions pour MCI, selon le porte-parole Bob Varettoni. La négociation des actions MCI se poursuivra jusqu'à la fin de la journée de négociation vendredi.

Jeudi, MCI, basé à Ashburn, en Virginie, a annoncé qu'il avait retraité ses résultats financiers pour les trois premiers trimestres de 2005, se terminant le 30 septembre. En raison d'une erreur liée à ses contributions au US Federal Universal Service Fund, il avait surestimé bénéfice net pour la période de 52 millions de dollars, a déclaré la société dans un communiqué. Cependant, il a déclaré que le retraitement n'affecterait pas la clôture de la fusion, qui a eu lieu moins de 24 heures après l'annonce du retraitement.