Quoi de neuf dans Rails 5.1: Meilleur JavaScript, pour un

Ruby on Rails, le framework Web vétéran côté serveur, joue bien avec JavaScript dans une mise à niveau qui est récemment passée à une première version bêta.

Rails 5.1 offre de multiples améliorations, notamment le chiffrement, les tests système et la gestion des dépendances JavaScript de NPM via le nouveau gestionnaire de packages Yarn de Facebook.

En gérant les dépendances JavaScript via Yarn, les utilisateurs peuvent compter sur des bibliothèques telles que React via NPM. Les actifs sont mis à disposition dans un pipeline et le binstub bin / yarn est utilisé pour ajouter ces dépendances. Les développeurs travaillant avec la version 5.1 peuvent également compiler JavaScript en utilisant le bundler de modules Webpack, via une gemme Webpacker. Mais Rails 5.1 supprime jQuery comme dépendance par défaut. Avec la réécriture de l'adaptateur de script discret rails-ujs pour utiliser du JavaScript vanilla, cette dépendance n'est plus nécessaire.

Rails 5.1 dispose également d'une capacité de gestion des secrets chiffrés. Un fichier de secrets chiffré est configuré à l'aide de la fonction bin / rails secrets: setup, qui génère une clé principale à stocker en dehors du référentiel tout en permettant aux développeurs de valider des secrets de production.

Pour les tests système, Rails 5.1 inclut un wrapping de la bibliothèque Capybara Ruby pour les tests d'application. Il est préconfiguré pour le navigateur Chrome et amélioré avec des captures d'écran d'échec. La fonction de messagerie paramétrée offre la possibilité d'appeler des expéditeurs avec des paramètres disponibles avant qu'une action ne soit appelée. Rails 5.1 simplifie la création de formulaires en unifiant deux hiérarchies, form_foret form_tag, avec form_with. Une fonction de routes dirigées, quant à elle, permet la déclaration de routes par programmation qui peuvent utiliser Ruby pour exécuter des fonctions en fonction de paramètres.

"Nous avons eu une relation orageuse, voire controversée, avec JavaScript au fil des ans. Mais ce temps est révolu", a déclaré un bulletin sur la version 5.1.0 rédigé par dhh, qui est vraisemblablement le fondateur de Rails David Heinemeier Hansson. JavaScript, souligne le bulletin, s'est «énormément amélioré» ces dernières années avec l'avènement d'ECMAScript 6 et d'outils comme Yarn et Webpack.